Les critères les plus importants dans le choix d’une moto

8 Mar by admin

Les critères les plus importants dans le choix d’une moto

Aussi bien pour un homme que pour une femme, le choix d’une moto n’est jamais à prendre à la légère. En effet, une moto est un véhicule plus personnel, plus intime si l’on peut dire qu’une voiture ou un bateau.

De quels paramètres est-il question ?

En général, une moto ne se prête pas, seul son propriétaire la pilote et lui seul. Il peut éventuellement prendre quelqu’un avec lui quelquefois, mais le plus souvent, il reste seul maître à bord. Le plaisir est personnel, la montée d’adrénaline n’appartient qu’au seul conducteur. Tout cela pour dire à quel point il importe de prendre en compte tous les paramètres en jeu au moment de l’achat de l’engin. Pour que la griserie soit permanente, pour que des douleurs ou de l’inconfort ne surgissent pas. Qui ne se pâme pas à la vue d’une belle moto racée, stylée au possible ? Mais le seul aspect esthétique ne doit pas primer sur le reste et ce ne doit même pas être le premier facteur de choix. La première question à se poser concerne l’utilisation que l’on souhaite en faire : pour de simples balades le week-end ? Pour aller au travail tous les jours ? Pour faire de la compétition ? Pour faire de la route ? Etc. ?

Le permis

Il faut prendre le permis en fonction de l’utilisation que l’on veut faire de sa moto. Que savoir à ce sujet ? Le permis A1 est accessible à partir de 16 ans et il permet de conduire un scooter ou une moto de 125 cm³, de puissance 11kW et d’un rapport puissance/poids de 0,1kW/kg tout au plus. Quant au permis A2, que l’on peut passer à partir de l’âge de 18 ans, il permet de conduire un scooter ou une moto de puissance 35kW et d’un rapport puissance/poids de 0,2kW/kg au maximum. Et enfin, le permis A que l’on n’obtient qu’après avoir passé le permis A2, quel que soit l’âge. Il faut avoir obtenu le permis A2 depuis 2 ans avant de suivre une formation d’une durée de 7 heures pour obtenir le permis A. Ces informations permettent de comprendre que ce n’est pas la peine d’acheter une grosse cylindrée si on n’a en poche que le permis A1. Et aussi que sans expérience conduite, il ne faut pas encore rêver d’un permis A permettant d’accéder à une moto puissante.

Quelle somme mettre dans l’achat d’une moto ?

En fait, c’est chacun qui sait combien il peut mettre dans l’achat de sa moto mais comme dit précédemment, cette acquisition dépend de ce que le permis permet. Et on a le choix entre une moto neuve et une moto d’occasion. Les deux présentent des avantages, aussi, la décision appartient au futur pilote. Une moto neuve veut dire des équipements de sécurité encore neufs, donc de très bonne qualité. Il est question de l’amplificateur de freinage et de l’ABS, etc. Tous les éléments de la moto sont encore en excellent état et soit on peut la garder très longtemps ou si on a envie d’en changer, on a toutes les chances de faire une bonne vente avec. Mais les motos d’occasion sont aussi intéressantes dans le sens où leur prix sont plus accessibles. On réalise souvent de belles économies en investissant dans une moto de seconde main. Il faut juste veiller que la moto soit dans un bon état général, qu’elle n’a jamais été accidentée et qu’elle n’a jamais subi de modification technique non homologuée.

Les familles de motos

Il existe plusieurs catégories de motos parmi lesquelles opter. D’abord, il y a la moto basique utilitaire qui est le plus souvent plutôt petite et moyenne cylindrée. Elle est économique, facilement maniable et idéale pour les trajets en ville. Ce peut être des scooters de 80 cm³ à 250 cm³ et des motos 125 cm³. Que dire de la moto Trail ? Elle est aussi petite ou moyenne cylindrée, tout aussi économique et légère. Elle est faite pour la ville et les petits chemins. Puis, il y a la moto GT, pour Grant Tourisme, de moyenne et grosse cylindrée, destinée aux longues distances. Quant à la moto Custom ou Roadster, elle ne possède pas de carénage, ce qui veut dire qu’elle n’apporte aucune protection à son conducteur. Sa cylindrée peut atteindre les 2 300 cm³ et son maniement n’est pas toujours aisé. Ce qu’on appelle moto sportive est d’une très grande puissance, elle coûte très chère et son entretien est tout aussi coûteux. Elle est conçue pour la piste et non pour la ville et faite pour des trajets en solo. Et enfin, il y a la moto Cross, Enduro, Trial ou Supermotard, spécialement pour les compétitions et qui ne sont pas conçues pour la conduite sur route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *